-
Le 17 July 2016 à 07:07 | mise à jour le 05 August 2016 à 08:02

Test des roller de randonnée Powerslide Swell 110

Test des roller de randonnée Powerslide Swell 110

Dans la logique de son concept "3 Wheelers" , Powerslide nous dévoile sa gamme Swell, des rollers destinés à la pratique de la randonnée intensive en 3x100, 3x110 et 3x125 mm. Nous avons pu tester le modèle intermédiaire, le Swell 110. Impressions...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Banc d'essai

Test Powerslide Swell 110

Le mot Swell signifie "houle" en anglais. En surf, il désigne les vagues propices à la pratique. Powerslide destine sa gamme Swell à la pratique de la randonnée roller intensive et à la "forme" au sens large avec 3 modèles 100, 110 et 125 mm. L'argumentaire marketing de Powerslide sur le site dédié au Swell est d'ailleurs très orienté vers la dépense énergétique et les bienfaits du patinage. En quelques mots clés, le Swell se veut à la fois confortable, innovant, sophistiqué et minimaliste.

Test Powerslide Swell 110

Design / conception

Test Powerslide Swell 110

Avec sa maille large noire et blanche, le Swell rappelle la tendance actuelle des chaussures de running, notamment chez Nike. Le chausson est directement intégré à la coque composite souple/dure ( "Softboot" en anglais). Avec moins de composants et une coque d'un seul tenant, on gagne en précision de patinage, en légèreté et en confort.

La coque est surmontée d'un cuff noir et discret. Le train roulant se compose d'une platine emboutie blanche abritant 3 roues de 110 mm également noire et blanche.

Finition

Powerslide nous propose un modèle à la finition soignée, en particulier au niveau du chausson où les coutures sont impeccablement réalisées. La semelle de propreté a été perçée et la partie inférieure de la coque a été ajourée pour une meilleure ventilation. La tige est parfaitement collée et cousue sur la structure composite.

Protocole de test

Nous avons utilisé les Swell pour les déplacements quotidien en milieu urbain pendant un mois à raison de 5 sessions heddomadaires de 8 km, soit par 40 km semaine sur terrains variés. Nous avons complété avec une sortie longue de 20 km.

Confort

La coque en composite (nylon et fibre de verre) épouse bien la forme du pied. Le chausson intégré à la coque possède lui aussi une forme ergonomique. Il est bien épais, en particulier autour de la cheville. La languette est également bien rembourrée.

Un temps d'adaptation est nécessaire pour être parfaitement à l'aise dans les Swell : les premières heures de patinage, on sent quelques échauffements autour des chevilles. Il faut prendre le temps de bien serrer le patin sans pour autant trop serrer non plus (un juste équilibre à trouver ! ). Passée cette période assez courte, le chausson prend progressivement la bonne forme et l'on ressent alors un effet enveloppant de l'ensemble de la chaussure. On gagne en précision. Il est important de ne pas trop serrer les lacets et la sangle à scratch pour un confort optimal.

Maintien

Dans l'ensemble, et en comparant avec d'autres modèles dédiés à la pratique de la randonnée, le maintien du Swell est satisfaisant. La coque, très enveloppante et à base de nylon/fibre de verre, joue bien son rôle. Les adeptes de vitesse préfèreront une coque plus rigide mais elle convient largement pour la plupart des patineurs loisirs.

Serrage

Le serrage combine :

  • un lacet sur le cou de pied
  • une sangle à scratch sur le haut du cou de pied
  • une boucle micrométrique sur le bas du tibia.

Le lacet s'avère performant, il bloque bien le pied. La boucle micrométrique permet de gagner en précision de serrage, même s'il n'est pas facile de la serrer à fond. Nous avions quelques craintes quand à l'efficacité de la sangle à scrach, mais finalement cela se passe bien. Attention à ne pas serrer trop fort la sangle à scratch, sinon des fourmis apparaissent dans les pieds. Le dosage est subtil !

Platine

La platine des Swell mesure 255 mm pour 209 grammes, une taille modérée qui offre une bonne maniabilité. Elle abrite 3 roues de 110 mm. Powerslide nous propose une platine emboutie d'un seul tenant en aluminium 6061, sans ponts de renforts. Les flancs bombés ont permis d'accroître un peu la rigidité. On aurait préféré une platine extrudée, plus rigide et plus précise à l'usage et donc meilleure en relance. Malgré tout la réactivité de la platine Swell reste correcte.

La platine est équipe d'axes doubles (avec l'axe en lui-même et la vis). Il faut donc deux clés allen pour les resserrer.

Roues

Powerslide nous propose de bonnes roues pour un modèle de série, les Infinity 110 mm 85A. Quelques chiffres supplémentaires : une masse de 158 grammes dans la moyenne, 24,25 mm de large (proche des standards) et un noyau de 72 mm. L'insertion des roulements se fait facilement à la main.
Elles allient roulage, accroche, confort et une usure lente. La marque allemande a opté pour une empreinte au sol plus large que la moyenne pour conserver une bonne adhérence malgré l'utilisation de seulement 3 roues au lieu de 4.

Roulements

Pour ses collections 2016, PS fait confiance à la marque Wicked. Un modèle ABEC 9 équipe les Swell. Durant toute la durée du test, nous n'avons pas ressenti de dégradation des roulements. Leur glisse reste silencieuse et fluide. Quelques sessions sous la pluie permettraient de compléter cet essai.

A l'usage

Test Powerslide Swell 110La première sensation que l'on éprouve une fois que l'on a chaussé les Swell 110 est une légère bascule vers l'avant, comme sur un modèle hi-lo ou comme si le patin était équipé d'une talonnette. C'est un avantage sur les démarrages et les relances qui se font plus facilement, cela donne de la nervosité au patin. C'est un inconvénient sur un sol abimé car cela porte le poids du corps vers l'avant et il faut donc patiner un peu plus sur les talons pour mieux passer les obstacles.

Le 3x110 monté sur une platine courte procure une bonne maniabilité générale. On vire facilement. En vitesse de croisière, le Swell est plutôt agréable à patiner. Il se montre un peu plus poussif quand on veut relancer et accélérer, notamment du fait de l'usage d'une platine emboutie qui absorbe partiellement l'énerge de la poussée. Il offre toutefois des performances très raisonnables pour un roller de randonnée loisir.

Rapport qualité/prix

Le Powerslide Swell est disponible au prix public de 279 €. La concurrence sur le marché des patins à 3 roues est encore faible donc nous ne pouvons réaliser de comparaisons qu'avec peu de modèles. L'un des plus proches est le Fila Ghibli Verso, équipé d'une platine extrudée et affiché à 249 €, un tarif inférieur et des caractéristiques techniques assez proches.

Conclusion

Le principal atout du Swell 110 est la proximité du chausson et de la coque avec le pied qui est vraiment enveloppé. Le gain de confort et de précision est sensible. Toutefois attention à ne pas trop serrer le patin. Le Swell 110 se destinera plus particulièrement aux patineurs en quête d'un roller confortable pour les randonnées populaires, un bon compromis entre confort, roulage et maniabilité.

Test Powerslide Swell 110

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ La finition et la précision de la coque
+ L'ergonomie générale
+ La qualité des roues de série

Les moins

- La platine emboutie
- Les réglages du serrage

Fiche technique

Marque : Powerslide
Modèle :
Swell 110
Coque :
composite Nylon et fibre de verre
Chausson : Powerknit ergonomique
Serrage : boucles micrométriques lacets et scratches
Pointure : 36-42 EU | 4-10 US
Platine : Aluminium 6063 T6 Unity 3x110
Axes : double 8 mm avec empreinte Allen
Entraxe : 165 mm
Roues : Powerslide Infinity 110 mm 85A (Shores)
Diamètre max : 110 mm
Roulements : Wicked Freespin 9 (7 billes)
Entretoise : Métal
Frein : Habs
Masse : 1583 grammes
Prix public : 279 €
USage recommandé : pratique de la randonnée

Test Powerslide Swell 110

Test Powerslide Swell 110

Vidéo de présentation

Powerslide Swell Fitness Inline Skates - 110mm black&white Triskate from Powerslide TV on Vimeo.

Liens utiles

Voir la page consacrée à la gamme Swell sur le site de Powerslide

Mis en ligne  le 17 July 2016 - Lu 8580 fois

Texte et photos : :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter

Traduit par :
Chloé Seyrès aka Kozmic Bruise #8612. Hardcore skater since forever. Former inline freestyle slalom champion, has switched to the quad side with derby and dance and more. Also international judge in freestyle and certified agility coach. PS: Translator and linguistics consultant in parallel life.
Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB